KINSHASA: La ville est saccagée

cshuifhuidfhusdfdiu